Explorateurs et francophonie

Brillant scientifique, Yersin était un explorateur et pionnier dans de nom-breux domaines. Découvreur du bacille de la peste, explorateur, initiateur de la future station climatique du Lang Bian (la ville de Dalat), développeur des plantations du quinquina, d’hévéas .., Alexandre Yersin a eu une vie bien remplie et a sauvé des milliers d’autres…

Il faisait partie de ces nombreux explorateurs qui ont permis le développement de la francophonie.

Grâce à ces explorateurs, le français s’est progressivement installé dans le monde et la francophonie est devenue réalité. Le français a été animé par la dynamique de la langue populaire qui s’exerçait sans contrainte dans de nombreuses régions du monde. L’expressivité et la familiarité sont demeurées des traits culturels dominants chez les francophones.

Ces explorateurs cherchaient à découvrir des réalités lointaines, inconnues, peu connues ou peu étudiées.

Respect à Yersin qui part sa personnalité au delà d’avoir sauvé des milliers d’autres, a fait découvrir à nos amis du Vietnam la langue française et bien des choses.

La devise inscrite sur le timbre dédié à la Francophonie « Egaux Différents Unis » parle souvent de francopolyphonie, soulignant la richesse des mots utilisés par les différents peuples dont le français est la langue ou l’une des langues.

La francophonie, c’est beaucoup plus que la défense de langue française. C’est une prise de conscience et des actions concertées en vue d’accompagner notre planète. Chaque pays francophones se doit de servir de moteur et se rappeler de ce grand homme Yersin qui à contribué à sauver des millions de vies, Yersin, cet explorateur discret au tendre cœur.

Continuons à être des francophones explorateurs et francophiles au servir des autres.